La Commune de Paris

Blog de Michèle Audin

Images, des hommes et des femmes

Une grande tradition de livres reproduisant des images sans en donner ni la date ni le nom de l’auteur ni la source (il y en a quelques-uns dans la liste des livres utilisés), suivie d’une encore plus grande tradition de sites reproduisant n’importe quoi n’importe comment… le copier-coller, qui a toujours existé, est devenu la norme…

Non, autant que possible, pas de ça ici!

J’essaie (mais je n’y parviens pas toujours) de dire qui a fait quoi, où et quand.

S’il est facile de copier, avec internet, il est aussi très facile de corriger, et je le fais donc.

Voir par exemple la fin de l’article sur la mort de Millière.

*

Dans l’esprit « histoire humanisée », j’ai utilisé beaucoup d’images d’hommes et de femmes.

Vers la parité?

Les articles dont les couvertures représentent des hommes et des femmes montrent

des femmes, Laura MarxNathalie LemelSofia KovalevskayaAnna JaclardElisabeth DmitrieffAndré LéoNoémi Reclus« Commune de Paris »Marguerite LachaiseNina de VillardRosa Bordasune musicienne et une danseuseMarie Davier, Louise Michel, Paule Minck, Séverine, Louise Michel à nouveau, Sofia Kovalevskaya de même, une blanchisseuse, la veuve du fusillé, Euphrasie Proudhon, deux femmes (sans nom), Joséphine Lapointe (?), Laura Marx à nouveau, Victorine Brocher, Victorine stylisée encore, Marie Ferré, Édith Thomas, une pétroleuse, encore une pétroleuse, une allégorie de l’égalité, Fantine, une crieuse de journaux, une nourrice, André Léo à nouveau, Lucrèce Borgia, Nathalie Lemel, Mademoiselle Joséphine (je sais, elle est avec des hommes, mais elle les efface tous), Jenny et Laura Marx, Mademoiselle Agar, une ouvrière, une mère, la femme au perroquet, Natalie Herzen, Paule Minck, Elisabeth Garrett (avec beaucoup d’hommes…), Nanine Chevé, Alix Payen, une lectrice, Louise Colet, une femme (Nathalie Lemel?) portant un paquet de La Sociale, Louise Michel, encore, Paule Minck encore, une qui n’était rien, Line, petite-fille d’Émilie Noro, Mme Régère, Judith David, Marie CharletteLéontine Suetens, Victorine Garget, Herminie Cadolle, le bras d’une femme, la petite crieuse de journaux, et même deux fois, une prisonnière, Marie-Jeanne Moussu, Paule Minck, et encore Paule Minck, Nathalie Lemel, Elisabeth Dmitrieff,

des hommes, Gabriel RanvierJules VallèsAuguste BlanquiBenoît MalonJean Baptiste ClémentÉlisée ReclusJules JohannardCharles LonguetDombrowskiEugène VarlinProsper-Olivier LissagarayGustave CourbetGustave LefrançaisAlbert TheiszCharles DelescluzeAuguste VermorelVictor JaclardNapoléon La CéciliaRaoul RigaultVoltaireThéophile FerréVladimir KowalevskiVictor NoirVilliers de L’Isle AdamMartin Nadaud, Jules Vallès à nouveau, Eugène Pottier, Leo Frankel, Gustave Courbet encore, et encore, Gustave Maroteau, Eugène Varlin à nouveau, Paul Lafargue, Auguste Blanqui encore, Auguste Vermorel encore, un mécanicien, Gustave Lefrançais à nouveau, Ferdinand Gambon, Victor Noir, Millière, Badinguet en bonhomme de neige, Augustin Verdure, Gustave Flourens, Germain Casse, Troppmann, Jules Vallès à nouveau, Flaubert, encore Rochefort, encore Victor Noir (mais mort), Victor Noir, encore Troppmann, et encore Eugène Varlin, Francis Enne, Schneider, Assi, Arthur Arnould, Raspail, Ulric de Fonvielle, Paschal Grousset, Alphonse Humbert, des duellistes, Simon Dereure, Gaillard père, Barberet, encore Lissagaray, Gromier, Jules Johannard encore, Ordinaire, Mégy, Amouroux, Benoît Malon jeune, le prince impérial, Herzen, encore Rochefort, Paschal Grousset, Saint-Pierre, Ulric de Fonvielle, l’assassin Pierre Bonaparte, Millière encore, Charles Floquet, Gustave Mathieu, Édouard Ordinaire, encore, Leo Frankel, encore, Gustave Maroteau à nouveau, Jacques Bonhomme, un visiteur, ce guignol de Girardin, Émile OllivierRaoul Rigault (vivant, cette fois), Henry Bauer, Eugène Protot (avec deux flics), Victor Hugo, encore Rochefort (masqué), Saint-Just, Georges Cavalier, Zéphirin CamélinatLouis Chalain, encore Albert Theisz, encore Jules Vallès, Henri Tolain, Karl Marx, un musicien des rues, Eugène Varlin, Eugène Varlin à nouveau, Benoît Malon, Charles Fourier, Émile Zola, Théophile Ferré, encore, Élisée Reclus encore, Eugène Varlin encoreun faux Jules Vallès, encore un Gustave Courbet, Henri Ranvier, Auguste Vermorel encore, et encore lui, encore Gustave Courbet, Félix Fénéon, le génie de la liberté place de la Bastille, l’infâme Galliffet, Adolphe Clémence, Auguste Blanqui une fois, Auguste Blanqui une deuxième fois, Auguste Blanqui une troisième fois, Camille Pelletan, encore un Eugène Varlin, un turco, Gustave Kahn, Alexis Trinquet, encore Eugène Protot et ses deux flics, Maxime Vuillaume avec des journalistes, puis seul, encore Arthur Arnould, Victor Hugo, encore Gustave Flourens, Basile, Henri Verlet, un bourgeois,

soixante-dix femmes, cent trente hommes, la parité est loin…

des couples, Charles Longuet et Jenny Marx,

un garde national avec un chien… devant une affiche pour le livre d’une femme,

dans les images de groupes, peut-être?

des groupes d’hommes, l’émeute place Vendômequelques-uns des élus du 26 mars (Varlin, Ranvier, Theisz, Delescluze, Frankel, Flourens, Ferré), les exécuteurs de Millièreceux représentés par Manetles otages de la Roquettefédérés devant une barricadepromeneurs, ceux présents à l’Hôtel de Ville le 31 octobreune réunion de la Commune, la rédaction de La Rue de 1867, une barricade de juin 1848, un bateau emmenant des déportés de juin 1848, des mineurs, l’assistance d’une réunion publique, des électeurs, encore des électeurs avec Rochefort, encore Rochefort avec Gambetta et d’autresdes allégories masculines, des mineurs, deux hommes politiques, les trois protagonistes d’un assassinat, les hommes assistant à un enterrement, les acteurs d’une exécution, des élèves d’une école, une barricade, gourdins réunis, des hommes dans la cour de la Santé, d’autres devant cette même prison, des hommes devant la salle de La Marseillaise, un assassin et son gendarme, la Haute cour, deux avocats, cinq flics, un cortège de lithographes, des ouvriers relieurs, des pompiers, des électeurs (intelligents?), des soldats, une bande de réactionnaires, Baudin et d’autres (hommes) sur une barricade, des officiels en visite, des électeurs, le public d’un tribunal, des policiers et un prisonnier, des boulangers, des prisonniers à la baignade, des hommes commémorant la mort d’une femme, des cuirassiers, des juges et des accusés, des manifestants, des massacreurs et des massacrés, des morts, des fossoyeurs et des cadavres, des hommes dans un café (même si la serveuse est une femme), des gardes nationaux aux remparts, des fédérés massacrés, des hommes posant devant une barricade (mais le bébé est peut-être une fille), encore des fédérés morts, douze morts, trois journalistes, deux gardes nationaux, des soldats, la foule devant l’Hôtel de Ville, encore des soldats, des mobiles bretons, toujours des soldats,

des groupes d’hommes et de femmes (où il y a surtout des hommes…), ceux qui brûlent la guillotine, ceux qui se font photographier près de la colonne Vendômedes gardes nationaux devant une barricade (si, si, il y a une femme), le groupe Mars (la troisième en partant de la gauche est une femme), les derniers combattants (c’est une femme qui tient le drapeau), les fusillés devant la fossemanifestants, manifestants de 1888, squelettes, réfugiés à Londres, des femmes, des hommes ordinairesl’assistance du Conseil de guerre, des soldats versaillais surtout, une foule plantant un arbre de la liberté, autour d’un garçon sur une barricade, l’assistance à l’enterrement de Victor Noir, l’armée et la population sur la place du Creuzot, une famille ouvrière, des boulangers et boulangères, une séance de vaccination, départ de militaires pour la guerre, à la Marmite (les hommes mangent et les femmes servent), des grévistes, la proclamation de la République, un dessinateur et une écrivaine, des combattants de la Commune, la queue devant une boucherie, des pétroleuses parmi d’autres combattants, un cortège de prisonniers, une femme morte et ses enfants, un couple avec son fusil et sa fille, des hommes et des femmes aux obsèques de Thiers, une femme et deux hommes sur une barricade, des hommes et au moins une femme portant un écrivain à la Chambre, des habitants fuyant un bombardement, on se félicite de l’abattement de la colonne Vendôme, des amnistiés, des communards morts, des manifestants sur les boulevards, des femmes portant à manger à des soldats, des manifestants, une cantinière avec des gardes nationaux,

des groupes de femmes, celles-ci (Reine Cottin, Augustine Gamel, Marie-Jeanne Moussu, Victorine Brochet, Louise Bonenfant, Hortense David, Désirée Dumont, Clara Fournier, Pauline Bourrette, Louise Michel, Victorine Loubet, Paule Minck, Marie Ferré, André Léo), la queue d’une boucherie (il y a surtout des femmes), la manifestation du 3 avrilprisonnières à Versailles, prisonnières à Saint-Lazare, barricade tenue par des femmes, communardes prisonnières à la prison des Chantiers, des femmes sur une annonce publicitaire, des ouvrières tullistes, encore des prisonnières, les femmes du 18 mars, celles du 3 avril à nouveau, des femmes faisant la queue à une boucherie, Paule Minck avec Marie Ferré et Louise Michel,

heureusement, il y a la fille du Père Duchêne

Cette liste est mise à jour au fur et à mesure

des publications d’articles sur le site.